Voyage dans le canal de la Senne

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

SOUVENIRS DU VOYAGE DANS LE CANAL DE LA SENNE

Le 19/7/2020

 

Lors d’une visite au musée de l’industrie  (la Fonderie) à Bruxelles j’ai  pu voir  des images de l’industrie belge du  19eme siècle ainsi que les explications respectives, j’étais très content car ses informations complétaient assez bien ce que j’ai pu voir lors du parcours du canal (Bruxelles – Vilvoorde)

Dans  le  parcours en bateau  dans le Canal organisé par INTAL  Amérique latine on a découvert  l’importance du canal pour le transport de marchandises et l’industrie de la ville.

 

Pour donner un contexte historique on peut citer cette introduction lue à l’entrée du musée de la fonderie.

 

LE CANAL ET LE METAL

À la veille de l’indépendance rare  sont les entreprises métallurgiques à Bruxelles.

À partir de 1832, le canal de Charleroi confère à Bruxelles une position stratégique, à mi-chemin entre le bassin  houiller-hennuyer et le port d’Anvers.  L’accès au combustible et aux produits ferreux permet l’essor d’industries de transformation métallurgiques et de fabrication mécanique.

 

 

Elles se structurent selon un axe industriel lié au canal allant de Neder-Over-Heembeek à foret, et s’étendent au delà de l’agglomération bruxelloise à Vilvoorde ou Leeuw Saint Pierre.

Après la seconde guerre mondiale, le transport par voie d’eau à Bruxelles a connu une croissance progressive jusqu’à a atteindre un pic de 14 millions de tonnes par an jusqu’au début des années  70.  Avec entre autres le déclin du charbonnage et de l’industrie sidérurgique, le transport des marchandises à ensuite connu une forte baisse jusque dans les années 90. Suivi par une progression plus limitée grâce au commerce international, mais les quantités stagnent sans croissance remarquable.

Le transport par voie d’eau permet l’acheminement de masse lourdes, transportés sur des grandes distances (matériaux de construction, produits pétroliers, ferrailles, boues de dragage, produits alimentaires, de la farine etc.)

Des nos jours, Le terminal de conteneurs à Bruxelles permet le transbordement des conteneurs entre les bateaux et les camions.

 

Le transport par eau constitue un choix tant écologiquement qu’économiquement  intéressant.  La pollution et la consommation d’énergie  et les nuisances  sonores sont moindres qu’avec le transport par route ou par rail.

Une péniche de gabarit standard (1350tonnes) transporte plus ou moins autant de marchandises que 50 à 60 camions.

En voici quelques photos du voyage en bateau et aussi du musée de l’industrie.

voyage dans le canal

Êtes-vous prêts à nous accompagner au prochain voyage à la rencontre et la découverte des pas suivis  par le peuple  dans le  contexte culturel,  social et économique de la Belgique ? Tous les membres d’Intal  ainsi que les personnes intéressés par les voyages sont invitées.

A cause du COVID19  on a du remporter notre prochain voyage au plan incliné de la Ronquiere, on vous informera par avance la date précise à laquelle il aura lieu.

Merci à tous !

Voyage dans le canal de la Senne
Schuiven naar boven