UPDATE – Journée de formation intal 12 mars – Inscrivez-vous

Nous nous réjouissons de vous rencontrer à nouveau en personne, d’apprendre ensemble, d’échanger des idées et de forger des plans d’action pour le printemps.

Les aspects pratiques :

Lieu : Salle Novanoïs, 3 rue des Ailes, 1030 Schaerbeek.
Comment s’y rendre ? Avec les transports en commun, descendez à la gare de Bruxelles-Nord. Cliquez ici pour obtenir l’itinéraire.

Programme :

9h30 : Accueil et enregistrement autour d’un café

10h00-12h00 : Ukraine : le droit contre la Guerre !

Nous sommes tous indignés par l’invasion de l’Ukraine par la Russie, par cette violation flagrante du droit international, par l’horreur de la guerre. Nous sommes inquiets de l’avenir, par l’extension de la guerre, par l’option nucléaire que certains brandissent de manière irresponsable.
Le dialogue est-il encore possible, une paix négociée, une nouvelle architecture de sécurité européenne ? Quelles sont les alternatives pour une  paix durable?
Pour répondre à ces questions, nous invitons Olivier Corten, Professeur en droit international à l’ULB et auteur de « Le droit contre la guerre. L’interdiction du recours à la force en droit international contemporain »(ed.2020).

12h00-13h00 : pause déjeuner (contribution libre)

13h00 – 15h00 : Le retrait des troupes Françaises et Européennes, que ce passe-t-il au Mali ?

Après une présence de l’armée française au Mali de presque 10 ans, Macron vient d’annoncer le retrait de son armée, « bien qu’elle reste dans la région ». Depuis 2019 un puissant mouvement populaire s’est mobilisé contre cette présence. Deux coups d’État ont eu lieu, suivis de coups d’État dans deux pays voisins (Burkina Faso et Guinée).

Que se passe-t-il au Mali et au Sahel ? D’où vient la menace du terrorisme et de la violence qui doit justifier l’intervention militaire européenne dans la région du Sahel. Quels sont les motifs de l’ancienne puissance coloniale pour lesquels elle insiste à rester dans la région ? Nous invitons Mandela Salif Djire, représentant du parti SADI, parti de gauche et anti-impérialiste malien, pour l’expliquer.

13h00 – 15h00 : Combattre le greenwashing apartheid : En quoi la Palestine représente une question de justice climatique (session en anglais)

Le développement durable en Israël. Saviez-vous que le Fonds national juif plante des milliers de pins chaque année dans le cadre de la « gestion forestière » ? Fantastique, pourrait-on penser, si ce n’est que ces arbres se trouvent sur des terres palestiniennes volées et que les colons israéliens détruisent chaque année des masses d’oliviers palestiniens. L’année dernière, Israël a signé un contrat portant sur la construction d’un gazoduc sous-marin pour le « méthane » qu’il vient d’extraire et qui pourrait remplacer le mazout et le diesel. L’Union européenne est donc très enthousiaste, pour un gaz qui est extrait dans les eaux de Gaza.

Avec vous et des collaborateurs de la campagne BDS, nous discuterons de l’image « verte » d’Israël et de son impact sur la population palestinienne, et plus encore de ce que nous pouvons faire.

15h00-16h30 : Organisons-nous ! Climat et militarisation

17h : Nous terminerons la journée avec un verre au bar.

N’oubliez pas de suivre notre page Facebook.

Enregistrements : Inscrivez-vous via ce formulaire. Nous travaillons avec un nombre maximum de participants compte tenu la capacité de la salle, alors assurez-vous de vous inscrire.

 

UPDATE – Journée de formation intal 12 mars – Inscrivez-vous
Retour en haut