Defend the defenders – action nationale en 5 villes en solidarité avec les défenseurs des droits humains

« Défendez les défenseurs ! » C’est sous ce slogan que s’est réunie une large coalition de syndicats et d’ONG pour organiser des actions de solidarité avec les défenseur.e.s des droits humains persécutés. Ces actions ont pris place simultanément dans cinq villes belges ce 10 décembre 2019 : Gand, Anvers, Bruxelles, Saint-Nicolas et Verviers. Entourés de chandelles et de portraits grandeur nature, des activistes des Philippines, du Guatemala, du Chili, d’El Salvador et de Palestine ont été honoré.e.s.

Cet article a été copié de www.stopthekillings.be.

Le 10 décembre 2019, il y a exactement 71 ans, la Déclaration universelle des droits de l’homme était signée. Depuis encore plus longtemps encore, les mouvements sociaux défendent nos droits fondamentaux.

Avec ces cinq actions symboliques, la plate-forme  » Stop the Killings  » veut rappeler que des conditions décentes de travail ont été obtenues grâce aux syndicats, que les peuples indigènes ont mis fin à des méga-projets miniers dévastateurs et que la mobilisation des jeunes a placé la justice climatique en tête de l’agenda politique.

Néanmoins, l’appel à l’action porte également un message moins positif. « Au Chili, cette année seulement, 23 manifestants ont été tués lors des manifestations contre l’augmentation des taxes sur les transports. Israël détient actuellement plus de 5050 Palestiniens en raison de leur activisme. La société civile est sous pression dans le monde entier. Les gouvernements et les entreprises font preuve de créativité dans la censure de la protestation : de l’abolition des subventions à l’arrestation, en passant par la diffamation des militant.e.s et même l’assassinat.

A Gand, Anvers, Saint-Nicolas, Verviers et Bruxelles, les activistes ont symbolisé leurs revendications en peignant des portraits de défenseur.e.s des droits humains grandeur nature sur des lanternes. Les participant.e.s et les passant.e.s ont été convié.e.s à placer des bougies autour de ces lanternes afin qu’elles deviennent de plus en plus visibles. L’action est encadrée par des chants de protestation latino-américains, de la poésie slam et un flash mob.

Entre autres, un hommage a été rendu à la Chilienne Daniela Carasco, arrêtée, torturée et assassinée par la police chilienne après avoir participé à des manifestations de défense des droits économiques et sociaux, au militant syndical Philippin Maoj Maga, condamné à la prison et à l’activiste et scientifique Ubai Aboudi, incarcéré pour 4 mois de détention administrative dans une prison israélienne.

Par cette action symbolique, les activistes attirent l’attention de la communauté internationale sur ces nombreuses violations et exigent des mesures pour garantir la sécurité et la justice pour les mouvements sociaux. Les orateurs/trices ont également mis en garde contre des tendances similaires en Belgique. Julie Steendam, coordinatrice de la plateforme et employée de l’ONG Viva Salud :  » Il ne faut pas penser qu’on peut dormir sur ses deux oreilles en Belgique. La répression ne commence pas avec le bruit des bottes des soldats mais bien avec des réductions budgétaires modestes mais ciblées, qui éliminent les voix les plus critiques. Aujourd’hui, nous sommes ici en solidarité avec nos ami.e.s Turcs et Turques, Guatémaltèques, Colombien.e.s,… Nous savons qu’ils/elles feraient la même chose pour nous si c’était nécessaire. »

Video de la performance ‘Un Violador en tu Camino’ in Brussel

Information sur les actions locales

Quelque 150 personnes se sont rassemblées à la Gare Centrale de Bruxelles. Le choeur ‘Anaconda’ a chanté des chants de lutte latino-américains et la chorégraphie ‘Un violador en tu Camino’ a été exécutée, une danse féministe chilienne qui entretemps a été reprise un peu partout dans le monde.

Anvers, 40 militants syndicalistes et membres des mouvements sociaux locaux se sont réunis sur la Mechelseplein. Marjan de Ridder a interprété des poèmes slam sur l’activisme climatique et différents témoignages ont été lus, entre autres par Stefaan de Cock, secrétaire de l’ACV.

A Gand, 60 personnes se sont rassemblées au pied du monument pour les droits humains près du Château des Comtes. La solidarité avec le peuple palestinien s’est manifestée par des danses palestiniennes. Le choeur de la paix de Gand a accompagné une dizaine de témoignages, entre autres par Amnesty International.

A Sint-Niklaas, on a associé une cérémonie du souvenir avec des flambeaux et la diffusion du film ‘A Private War’.

A Verviers, le courage des mouvements sociaux en Palestine et au Chili a été mis en avant lors d’une conférence.

Photos

Organisations participantes

Viva Salud

ACV Puls

FOS ngo

Intal Globalize Solidarity

Masereelfonds

Honduras Werkgroep Gent

Catapa

Progress Lawyers Network

Quinoa asbl

Koerdisch Instituut

Solidair met Guatemala

11.11.11

KIYO

Solidagro

Sama Sama

WSM

Vrede vzw

Gents Actieplatform Palestina

Antwerp for Palestine

Comité Verviers Palestine

FGTB Verviers & Communauté Germanophone

CEPAG Verviers

Festival de la Resistance Verviers

Oxfam-Wereldwinkels Sint-Niklaas

Oxfam-Solidariteit Sint-Niklaas

VLOS

Refu Interim

Odisee

Dwagulu Dekkente

Vormingplus Waas-en-Dender

Stad Sint-Niklaas dienst Internationale Samenwerking

Defend the defenders – action nationale en 5 villes en solidarité avec les défenseurs des droits humains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut