#DecolonizeBOZAR

Decolonize Bozar est une campagne de décolonisation des arts et de la culture visant à faire tomber Étienne Davignon de son poste de président du Conseil d’administration des BOZAR. Cliquez ici pour la page en neerlandais.

Consultez le dossier de campagne ici et partagez la vidéo de campagne. Écrivez un message à Madame Wilmès.

Voici le dossier de campagne en anglais : Decolonize Bozar Campaign background file

Chère Madame Wilmès,

Nous voulons une culture qui soit décoloniale. Une institution comme les BOZAR doit incarner un espace d’expression collective ouvert sur le passé et présent colonial. D’autres histoires doivent être racontées pour interroger la culture dominante. Ces histoires bousculent nos codes et permettent de décoloniser notre présent.

Nous interrogeons alors le présent colonial de BOZAR dont le président du Conseil d’administration est Étienne Davignon, une personne qui défend la colonisation, un système d’exploitation criminelle ayant causé la mort de millions de personnes, un personne qui a posé des actes criminels, dont l’assassinat du Premier ministre élu Patrice Emery Lumumba.

Les grandes institutions culturelles ne doivent pas avoir à leur tête des personnes, comme Étienne Davignon. Il doit donc être démis maintenant de sa fonction de président du Conseil d’administration des BOZAR. Nous demandons aussi des explications et des excuses pour cette présidence.

Premiers signataires : le Collectif Mémoire Colonial et Lutte contre les Discriminations, Lucas Catherine (auteur), Ludo De Witte (auteur), Bakushinta, Fédération des congolais de Bruxelles, Pitcho (artiste), Raphaëlle Bruneau (artiste), Ligue de Défense Noire Africaine, CADTM, Hart Boven Hard Bruxelles, Bruxelles Panthère, Olivier Mukuna (journaliste indépendant), Change, Binabi ULB, Raf Custers (écrivain, journaliste indépendant), Mansuela Nguizani (cofondatrice Ujima), Hugues Lausberg Masikini (secrétaire général LDC-Europe), Sous l’Arbre à Palabre (émission panafricaine de radio campus), Leslie Lukamba (militante décoloniale et intersectionnelle), Marcelle Kom (communicante et responsable associative), Quinoa asbl, PTB Culture, MRAX, COMAC VUB.

Bien à vous,

En tant que asbl Globalize Solidarity, nous sommes responsables du traitement de vos données personnelles. Voici notre déclaration de confidentialité.

 

Retour en haut