Rassemblement: Pas de guerre contre l’Iran

Des activistes se sont rassemblés le 27 juin pour dénoncer la provocation militaire des USA contre l’Iran.

Le 21 juin, les États-Unis étaient sur le point d’intervenir militairement en Iran. Les avions de combat américains avaient déjà décollé pour bombarder des installations militaires et de communication, selon le journal New York Times.

Nous nous mobilisons contre cette perspective d’intervention militaire, fruit d’une crise fabriquée!

L’Iran a scrupuleusement respecté les engagements conclus dans le cadre de l’accord sur le nucléaire signé en 2015 pour une période de quatre ans. Le gouvernement Trump n’avait aucune raison de rompre unilatéralement l’accord, le 8 mai 2018.

Les Etats-Unis mènent une campagne de « pression maximale » sur l’Iran, notamment via des sanctions économiques et financières très strictes. Avec ces sanctions, les États-Unis visent également les pays tiers qui respectent l’accord nucléaire, en contradiction avec la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l’ONU. C’est une guerre économique. L’économie iranienne est entrée en récession depuis peu et l’inflation augmente dangereusement. Les États-Unis travaillent délibérément à une politique de confrontation qui renforce la position des extrêmes à Téhéran.

Pendant ce temps, un prétexte est recherché pour une intervention militaire. Le ministre des Affaires étrangères américain Pompeo et le Conseiller à la sécurité nationale Bolton soulignent leur soutien indéfectible à une intervention militaire pour « secouer le régime de Téhéran ». La présence militaire américaine dans la région s’intensifie avec l’envoi d’un porte-avions, de bombardiers B-52, d’installations de défense antimissile Patriot et de soldats supplémentaires.

Nous sommes au bord d’une nouvelle guerre au Moyen-Orient. Une guerre avec l’Iran aurait des conséquences désastreuses. La Belgique et l’UE ne doivent pas se laisser embarquer dans cette entreprise potentiellement catastrophique. Ils doivent une nouvelle fois exiger le respect de l’accord sur le nucléaire. Ils doivent faire comprendre aux États-Unis que l’option militaire n’est pas envisageable et qu’il faut faire tout ce qui est envisageable pour éviter une autre guerre dans cette région.

Nous ne voulons pas d’une guerre en Iran !

Rassemblement: Pas de guerre contre l’Iran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut