Palestine

Reynders en Israël et Palestine : Une 'équidistance' qui normalise l'occupation

Reynders en Israël et Palestine : Une 'équidistance' qui normalise l'occupation

Réflexions sur la visite du Ministre des Affaires Étrangères au Proche-Orient

A l'occasion de sa rencontre avec le Premier Ministre Israélien, le Ministre des Affaires Étrangères, Didier Reynders, a annoncé que  la Belgique avait conclu un accord pour renforcer ses liens avec Tel Aviv. L'ancien président du MR a également rencontré les dirigeants palestiniens. S'agit-il dès lors d'une politique équitable, visant à promouvoir le dialogue entre Palestiniens et Israéliens ?


A y regarder de plus près, la visite du chef de la diplomatie belge encourage plutôt la normalisation de la colonisation et de l'occupation israélienne.

Video : Terzake enquête sur l’implication de la Belgique dans la construction des colonies illégales

Video : Terzake enquête sur l’implication de la Belgique dans la construction des colonies illégales

Un nouveau prêt réfute les arguments de Dexia

Le mercredi 30 octobre 2013, Terzake dévoile le soutien financier que Dexia, et son actionnaire principal la Belgique, continuent à apporter à la construction de colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés.


En tant que porte-parole de la plateforme “Palestine occupée – Dexia impliquée”, j’ai été invité à réagir sur le rapport qui a été présenté aux Nations Unies sur ce sujet.

Regardez ici l'émission de Terzake (après 25:30)

La Belgique et Dexia restent sourdes et muettes concernant le rapport de l'ONU

La Belgique et Dexia restent sourdes et muettes concernant le rapport de l'ONU

Les accusations de violations des droits de l'homme ne méritent aucune réponse

Le 21 octobre 2013, la campagne "Palestine occupée - Dexia impliquée" a publié le rapport de Richard Falk, rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967. Belga et De Standaard ont repris le message. Plusieurs médias ont tenté de contacter tant Dexia que le gouvernement belge. En vain pour l'instant.


Gardons le silence et espérons que toute cette histoire disparaisse, voila ce que semble se dire le gouvernement belge ainsi que Dexia SA. La question est de savoir si cela va fonctionner. Par contre, plusieurs médias belges ont jugé ces accusations de violations des droits de l'homme importantes et ont publié plusieurs articles à ce sujet.

Traduit par: 
Alexia Fourage

Dexia et le gouvernement belge à nouveau en ligne de mire lors de l’Assemblée Générale des Nations Unies

Dexia et le gouvernement belge à nouveau en ligne de mire lors de l’Assemblée Générale des Nations Unies

Le financement des colonies israéliennes illégales en Palestine continue de poursuivre la banque et la Belgique

Richard Falk, Rapporteur Spécial sur la « situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967 », décrit dans son rapport pour l’Assemblée Générale des Nations Unies, comment le gouvernement belge peut être tenu pour responsable du financement par Dexia SA de colonies illégales dans les territoires palestiniens.


Pour la deuxième année consécutive, Richard Falk a passé au peigne fin la politique de Dexia SA dans les territoires occupés palestiniens, au travers de sa filiale Dexia Israël. Il n’y va pas de main morte dans son rapport, qui sera présenté ce 29 octobre 2013 à l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Traduit par: 
Line Hedebouw

En Asie, en Afrique, au Moyen-Orient : le Sud se lève contre l’impérialisme

En Asie, en Afrique, au Moyen-Orient : le Sud se lève contre l’impérialisme

À ManiFiesta, le 21 septembre 2013, intal organisait le débat « Le Sud se lève ». À l’ordre du jour, la politique américaine dans le Tiers Monde et la résistance dans les pays du Sud.


Autour de la table, Hamdan Al Damiri (Union des Communautés palestiniennes en Europe), Satur Ocampo (éminence grise du mouvement national et démocratique aux Philippines) et Ajaya Bramdeo (Sud-Africain et ambassadeur de l’Union africaine à Bruxelles). La conférence était animée par Marc-Antoon De Schryver, responsable d’intal pour le Groupe « Grand Moyen-Orient »

Obtenir des subsides européens : L'UE publie un guide à destination des colonies israéliennes

Obtenir des subsides européens : L'UE publie un guide à destination des colonies israéliennes

L'UE tente de préserver son alliance économique avec la colonisation de la Palestine

Sur son site, l'Union Européenne publie un bien étrange document. Il s'agit d'un F.A.Q. (frequently asked questions) au sujet des lignes directrices excluant les colonies israéliennes de tout financement européen dès 2014. Ces lignes directrices ont suscité un tollé en Israël. Depuis, Tel Aviv fait pression sur l'Union Européenne afin qu'elle les annule.


Il y aurait, selon ce document de l'Union Européenne, beaucoup mal-entendus. L'UE s'empresse de rassurer son partenaire israélien et les colonies qui pourraient perdre des subsides européens. Elle publie un véritable guide adressé aux colonies en leur indiquant comment, malgré ces lignes directrices, recevoir des subsides européens . Voici quelques extraits, le document original est disponible ici en anglais.

Recherche scientifique : Israël exige des subsides européens pour ses colonies

Recherche scientifique : Israël exige des subsides européens pour ses colonies

L'Europe va-t-elle céder à la pression de Tel Aviv ?

Depuis 1996, Israël participe, en tant que 'pays associé', au programme-cadre pour la recherche et le développement technologique de la Commission Européenne. Les négociations sur sa participation au prochain programme (Horizon 2020, qui débutera en janvier 2014) ont commencées. L'Europe appliquera-t-elle ses nouvelles lignes directrices excluant tout financement de colonies israéliennes?


Depuis 1996, Israël participe, en tant que 'pays associé', au programme-cadre pour la recherche et le développement technologique de la Commission Européenne. Les négociations sur sa participation au prochain programme (Horizon 2020, qui débutera en janvier 2014) ont commencées. L'Europe appliquera-t-elle ses nouvelles lignes directrices excluant tout financement de colonies israéliennes?
Le programme de recherche Horizon 2020
 

Aidez-nous pour l'action d'intal à ManiFiesta

Aidez-nous pour l'action d'intal à ManiFiesta

Pour un embargo militaire contre Israël

Intal à ManiFiesta en septembre 2013, c'est décidé, c'est parti. Parmis les différentes activités prévues par notre mouvement, nous voulons y organiser une grande et belle action, bien visible. La direction journalière a décidé de promouvoir la campagne en faveur d'un embargo militaire contre Israël. Pour cette action, nous avons besoin de bénévoles motivés. Pouvez-vous donner un coup de main?


En quoi consiste l'action ?

Sans entrer dans les détails, il s'agit de mettre sur pied une scenette, à deux ou trois reprises et sur différents lieux du site. Ce sketch sensibilisera le public du festival à la question de l'embargo militaire contre Israël. La scenette demandera aussi au public de signer une banderolle géante « ManiFiesta exige un embargo militaire contre Israël ». Objectif : récolter mille signatures.

Video : Action contre les subsides européens aux armes israéliennes

Video : Action contre les subsides européens aux armes israéliennes

Menée le 15 mai 2013

Le 15 mai, Vredes actie, Vrede et intal ont mené une action contre les subsides reçu par des entreprises israéliennes d'armement. Ces subsides proviennent de l'Union européenne et sont attribués dans le cadre de programme de recherche. Actuellement, il s'agit du programme de recherche appelé FP7. Nos politiciens sont en train de mettent sur pied le prochain programme : Horizon 2020.


Recherches Européennes et armes israéliennes

Recherches Européennes et armes israéliennes

Comment les programmes de recherches scientifques subsidient l'industrie militaire israélienne

Le 7ème programme cadre pour la recherche et le développement technologique (Fp7) est l'instrument le plus important de la recherche au niveau européen. Il implique des institutions académiques, des firmes privées et ... pulsieurs industries israéliennes produisant des armes.


A titre d'exemple citons Elbit system et IAI, deux des plus gros producteurs d'armes en Israël. Ces deux firmes sont impliquées dans l'équipement de l'appareil d'occupation des territoires palestiniens et de la répression à l'encontre de se population.