Palestine

Videos on intal actions in solidarity with Palestinians

Symbolich action at Bourse, Brussels, the 24th February 2012 in solidarity with Khader Adnan and all Palestinians prisoners.

On the 10th march 2012, intal performed a die-in in the Central Station of Brussels within the week against the Israeli apartheid protesting about the collaboration between Belgian universities and enterprises with the israeli arms.

Dexia, toujours sous la pression de la campagne « Palestine occupée - Dexia impliquée »

Dexia, toujours sous la pression de la campagne « Palestine occupée - Dexia impliquée »

Le Holding Dexia finance toujours la colonisation

Plus de trois ans après le lancement de la campagne "Palestine occupée - Dexia impliquée", la plateforme de la campagne reste vigilante. En effet, le Holding Dexia continue à financer la colonisation de la Palestine via sa filiale Dexia-Israël.

Interview par Zouhair.


Nos élus restent donc responsables parce que le gouvernement belge, les trois régions et le Holding Communal (les communes en Belgique) sont tous actionnaires du Holding Dexia. La date de l'Assemblée Générale du Holding se rapprochant (mai prochain), nous avons voulu en savoir un peu plus avec Mario Franssen, porte-parole de la campagne.

Où en est-on avec la campagne "Palestine occupée-Dexia impliquée" ?

On tue à Gaza, on tue en Palestine. Le commerce des armes entre la Belgique et Israël: ça suffit !

On tue à Gaza, on tue en Palestine. Le commerce des armes entre la Belgique et Israël: ça suffit !

Un dossier sera prochainement disponible, de nouvelles actions suivront

Des filiales israéliennes d’entreprises d’armement produisent leurs marchandises en Belgique, d’où elles exportent vers le marché européen et méditerranéen. Notre territoire est donc une source d’alimentation pour cet outil militaro-industriel, rendant possible et concret l’occupation de la Palestine, l’enfermement, la répression et le massacre de sa population.


Des entreprises israéliennes d'armement sur le sol belge

Nous pointons au moins trois entreprises produisant des armes ou du matériel d'armement, filiales possédées à 100% par multinationales israéliennes de l'armement Elbit et AIA . Si vou voulez en savoir plus sur l’utilisation répressive des armes produites par Elbit dans les territoires palestiniens occupés, consultez ce rapport de Stop the Wall.

Libérez Hana Shalabi!

Libérez Hana Shalabi!

Pétition en ligne

Hana Shalabi, une palestinienne âgée de 30 ans, vivant près de la ville de Jénine. Elle a été arrêtée le 12 février 2012 par les forces d'occupation israéliennes. Réagissons.


Elle avait déjà passé deux ans en prisons sans être inculpée, en détention administrative. Elle a retrouvé la liberté suite à l'échange de prisonniers intervenu en octobre 2011.

La voilà à nouveau dans les geôles de l'occupant. Elle s'est vue affligée, le 4 mars, un ordre de détention administrative de 4 mois. Depuis son arrestation, elle est en grève de la faim.

Colonies, Mur et check-points

Tour dans la vieille ville [Old city Hebron]
Passage au check-point à l’entrée de la vieille ville : portique d’entrée et passeport. Tout est sous contrôle israélien. Les voitures palestiniennes ne peuvent pénétrer dans la vieille ville au contraire de celles appartenant aux colons.

Hebron

À l’arrière plan : le check-point d’entrée dans le vieux Hébron. Les contrôles sont permanents et les caméras présentent à chaque coin de rue.

Deheisheh Refugee Camp en quelques clichés...

Vue depuis le toit du Centre Phoenix, situé dans le camp de réfugiés Deheisheh.

Les habitations du camp. À noter : le nombre important de citernes à eau se trouvant sur les toits. L’accès à l’eau est restreint : deux fois par mois seulement, les autorités israéliennes permettent de remplir les citernes.

Rencontre à Ramallah...

Rencontre dans un bar de Ramallah avec Salah Homouri, ce franco-palestinien détenu dans les prisons israéliennes durant 7 ans et finalement libéré le 18 décembre 2011, après avoir été inclus dans l’échange de prisonniers qui a permis la libération de Gilad Shalit en octobre de la même année. Dans un premier temps, 477 Palestiniens ont été relâchés par le gouvernement israélien et 550 ont suivi dans un second temps.

Vallée du Jourdain

Al-Walaja Village