Palestine

Israël : Racisme entre Juifs et Arabes?

Récemment, une enquête israélienne a suscité de nombreux commentaires tant il est vrai que les tendances qu'elle révèle sont effrayantes. Elle montre une augmentation d'un sentiment raciste des Juifs d'Israël envers la population arabe vivant aussi en Israël. Effrayant, mais en faisant ce constat, pose-t-on la bonne question?

Un autre poème sur Gaza

Une autre poême de Darwisch, lui aussi me fait penser à la situation à Gaza... 

Nous Sortirons

Nous sortirons.
Nous l'avons dit :
Nous sortirons.

Nous vous l'avons dit :

Nous sortirons un peu de nous-mêmes.

Nous sortirons de nous-mêmes

Vers une marge blanche, méditer le sens de l'entrée et de la sortie.

Nous sortirons d'ici peu.

Notre père qui était en nous est rentré chez sa mère, le Verbe.

Nous avons dit :

Nous sortirons.

Un poème sur les événements de Gaza

 

Action devant le ministère des Affaires étrangères: Pour rompre l'isolement de Gaza

A l'appel d'intal et d'autres associations, nous étions une centaine de personnes rassemblées ce 23 janvier 2008, devant le ministère des Affaires étrangères. Ensemble, nous avons exigé la fin du blocus de la bande de Gaza et des sanctions internationales contre Israël. Parmi les manifestants se trouvaient de nombreux membres d'associations et quelques citoyens anonymes accompagnés de leurs enfants.

In Memoriam : Ahmad Maslamani, un medecin au service du peuple palestinien

In Memoriam : Ahmad Maslamani, un medecin au service du peuple palestinien

Ahmad Maslamani était le directeur des "Health Work Committees", l'organisation partenaire d'intal en Palestine. Ce lundi 7 janvier, nous avons appris son décès inopiné. Nos premières pensées vont à sa femme, ses trois enfants, ses collègues et ses amis en Palestine.


Le docteur Ahmad Maslamani. Photo: intal.Le docteur Ahmad Maslamani. Photo: intal.Le premier choc passé, nous comprenons combien sa disparition est tragique pour le mouvement social palestinien. Il y a quelques semaines encore, nous réfléchissions ensemble - via e-mail et téléphone - à la situation au Moyen-Orient, à l'occasion du Forum Social, organisé à Madrid. Le ministère espagnol des Affaires Etrangères avait tenté d'en rédéfinir les objectifs.

Témoignage d'An Muylaert après un séjour à Nahr el Bared

Témoignage d'An Muylaert après un séjour à Nahr el Bared

Hier, nous sommes allés à Nahr el Bared, un camp situé au nord de Tripoli qui a subi durant 6 mois le siège de l'armée libanaise afin de détruire le groupe extrémiste Fatah al Islam. Des gens travaillant à l'hôpital El Shifaa, dans le camp de Baddawi m'ont fabriqué un laissez-passer.


Vue sur le camp de Narh el Bared. Photo An Muylaert.Vue sur le camp de Narh el Bared. Photo An Muylaert.Je ne peux décrire en quelques mots ce que j'ai vu là-bas. Il y a deux parties dans le camp, une partie plus ancienne et une partie soi-disant récente. La zone plus ancienne est fermée hermétiquement et strictement surveillée par l'armée libanaise. La partie plus récente est accessible mais complètement détruite. Il n'y a plus un seul bâtiment qui tienne debout. J'ai parlé à des gens dont la maison était encore habitable après le siège.

Quatre projets graphiques du Zan Studio, Palestine

Quatre projets graphiques du Zan Studio, Palestine

Basil Nasser nous présente quatre projets plus ou moins récents réalisés par le Zanstudio, à Ramallah.


Dans le cadre de notre rencontre avec le Zan Studio (cliquez ici pour accéder à l'interview de Basil), en Palestine, Basil nous présente quatre projets réalisés par ces jeunes graphistes palestiniens.

Le projet Pinhole, 2006

Rencontre avec un jeune artiste palestinien

Rencontre avec un jeune artiste palestinien

Le Zan studio, un art contemporain et militant, au service de la communauté

En Palestine occupée, sur la route qui descend du centre de Ramallah au mur de séparation jusqu'au check-point de Qualandia, se situe une petite bâtisse de plein-pied. Un autocollant sur la porte de la véranda nous apprend qu'il s'agit du 'Zan Studio'. J'y ai rendez-vous avec mon ami Basil. Je pousse la porte et pénètre dans une ambiance, heu….. Comment dire? masculine, 25-30 ans, artistes, assez occupés qui n'ont pas le temps de ranger.


Basil, debout à gauche, travaille avec son collegue sur un projet de representation tri-dimentionelle du village palestinien de Taybeh. Donc, donc… Basil Nasser travaille et vit à Ramallah, en Palestine, il a 27 ans et il n'est pas très bien rasé. Architecte de formation, il travaille actuellement comme infographiste et tout ce qui touche a l'art digital.

Les Health Work Committees, partenaires d'Intal en Palestine

Les Health Work Committees, partenaires d'Intal en Palestine

La vente de la Taybeh en Belgique est organisée au profit des Health Work Committees, le partenaire palestinien d'Intal. Mais qui sont les HWC ?


Les HWC sont une ONG palestinienne créée en 1985 par un groupe de bénévoles actifs dans le secteur de la santé. A l'époque, ces infirmières et medecins souhaitent répondre aux besoins sanitaires des Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie. Pour y parvenir, ils mettent sur pieds des "mobil clinics", des structures de soins souples et mobiles qui leur permettent d'atteindre les populations les plus isolées.

Tout savoir sur la Taybeh

Tout savoir sur la Taybeh

Nouvelle initiative en faveur de la Palestine : intal assure la distribution de la bière palestinienne, Taybeh.

 


La Taybeh ?

Une affiche "Buvez palestinien". Photo Intal.Une affiche "Buvez palestinien". Photo Intal.