Palestine

Justice pour la Palestine, maintenant !

Justice pour la Palestine, maintenant !

Après 100 ans de spoliations, de dénis et de nettoyage ethnique, des organisations de la société civile européenne, dont intal, appellent à la solidarité avec le peuple palestinien et exigent la fin de la complicité européene à l'occupation de la Palestine.


L’année 2017 marque :

L’effet de blanchiment de Law-Train

L’effet de blanchiment de Law-Train

Carte blanche de Eva Brems apparue dans De Standaard (7/02/2017)

"Il est absolument contraire à l’éthique que l’Union européenne accepte la police israélienne comme partenaire de projets de recherche. Et ce l’est tout autant que la KU Leuven et le Parquet fédéral entament et poursuivent une telle collaboration", professeure Eva Brems lors de sa visite en Israël et Palestine.


Carte blanche de Eva Brems apparue dans de Standaard, 7 februari 2017 p.38.
Traduction en français par par Jean-Marie Flémal.

Un « permis de torturer » belge à Israël

Un « permis de torturer » belge à Israël

Alors que le Comité des Nations Unies contre la torture dénonce l’utilisation de la torture et d’actes inhumains et dégradants par les forces de sécurité israéliennes durant les interrogatoires, le projet LAW TRAIN, financé par le programme européen de soutien à la recherche Horizon 2020, instaure une collaboration entre la police judiciaire belge, la KULeuven et la police israélienne sur les méthodes d’interrogatoire.


Les organisations de la société civile dénoncent ce « permis de torturer » accordé à Israël et demandent que soient établis des critères éthiques beaucoup plus rigoureux pour l’accès aux fonds européens de soutien à la recherche. Lancé en mai 2015, le projet LAW TRAIN vise à développer des technologies qui permettront l’uniformisation des méthodes d’interrogatoire de police dans la lutte contre le trafic et les crimes transnationaux.

D’Anvers à Bethléem ... enfin presque.

D’Anvers à Bethléem ... enfin presque.

Le profiling à l'Israéliënne

« You go home because you’re a liar », c’est avec ces mots que je fus accueillie en Israël, le 28 mars 2016. J’étais une menteuse, et donc un danger pour la sécurité de l’état. Je ne connais pas encore le motif de ce refus ; mon seul délit était de vouloir participer à un marathon à Bethléem, un défi sportif, en solidarité avec les palestiniens qui, sous le joug de l’occupation, n’ont plus guère de liberté de mouvement.


Pour revendiquer leur droit à la libre circulation, ce marathon était nommé « Right to movement ». J’ai été expulsée par Israël, alors qu’en fin de compte je voulais seulement aller en Palestine.

Stop à la criminalisation du mouvement BDS pour la justice en Palestine!

Stop à la criminalisation du mouvement BDS pour la justice en Palestine!

Soutien aux militants des droits de l’Homme en Europe !

Alors qu’Israël est de plus en plus incapable de justifier son régime de colonialisme de peuplement sur la population palestinienne et ses massacres récurrents des Palestiniens de Gaza, il cherche des gouvernements solidaires en Europe et aux USA pour saper la liberté d’expression afin de parvenir à se protéger des critiques et des mesures visant à le tenir pour responsable de ses grossières violations de la législation internationale.


Une campagne très coordonnée et très bien financée est menée par Israël et ses soutiens, visant à criminaliser le militantisme politique contre l’occupation israélienne, fondée sur la crainte circonstanciée que la campagne mondiale conduite par les Palestiniens de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) réussisse.

Les succès obtenu par le mouvement BDS en 2015

Les succès obtenu par le mouvement BDS en 2015

L’année 2O15 a été une année cruciale dans l’histoire du mouvement BDS. Voici un aperçu des succès obtenus contre le colonialisme et le régime d’apartheid d’Israël.


Depuis des décennies, les droits fondamentaux du peuple palestinien sont bafoués. Malgré les condamnations répétées par l’ONU et par d’autres organes internationaux, Israël continue cette injustice impunément. Le mouvement BDS est un mouvement global d’organisations qui se battent pour « Boycot, Divestment and Sanctions » (le  boycott, le désinvestissement et les sanctions) contre Israel. Ils espèrent pouvoir jouer un rôle dans la lutte palestinienne pour la justice.

On ne joue pas au ballon avec l’oppresseur!

On ne joue pas au ballon avec l’oppresseur!

Mardi 13 octobre 2015 à 20h45, les Diables Rouges affronteront l’équipe nationale israélienne de football dans le cadre des qualifications pour l’Euro 2016. Un simple match de foot, pour l’amour du sport ? Vraiment?


L’Etat israélien mène une politique délibérée de colonisation, une politique qui est donc forcément violente, raciste et discriminatoire. Ces pratiques l’obligent à régulièrement redorer son image et à tenter de se donner l’apparence d’une nation ‘’comme les autres’’, ouverte et démocratique.

Rapport intal pour le Conseil Mondial de la Paix - Istanbul - 19 juin 2015

Rapport intal pour le Conseil Mondial de la Paix - Istanbul - 19 juin 2015

Chers amis, Chers camarades,

Tout d’abord, je voudrais remercier l’Association pour la Paix de Turquie et le CPPC (Conselho Português para a Paz e Cooperação) pour avoir accueilli et préparé cette réunion. Au nom d’intal, je voudrais vous faire transmettre les plus sincères salutations de la part de tous nos activistes.


Le rapport que je vais vous présenter vous donnera un bref aperçu des évolutions récentes en Belgique sur des sujets liés à la guerre et à la paix. Le point de départ de notre analyse sera l’accord de gouvernement conclu en octobre 2014 et sa mise en application depuis 9 mois. En outre, vous trouverez notre rapport d’activité et certaines informations générales concernant les activités d’intal en 2014 et début 2015.

Un an après la guerre à Gaza : un embargo militaire contre Israël est plus que jamais nécessaire

Un an après la guerre à Gaza : un embargo militaire contre Israël est plus que jamais nécessaire

Un an après la guerre, les conditions de vie des habitants de Gaza sont toujours aussi catastrophiques. Israël tient toujours la région dans un étau et ce, en toute impunité. Qu'attendent les Palestiniens de nous, les Occidentaux ?


Pendant 50 jours, en juillet et août 2014, l'armée israélienne a bombardé la population de Gaza. Des milliers de morts et de blessés, des dizaines de milliers de sans-logis, une économie totalement anéantie. De reconstruction, il est à peine question et les habitants de Gaza peuvent tout au plus faire de leur mieux pour survivre avec la maigre aide internationale qui entre dans la région au compte-gouttes.

Palestine : Daoud arrêté

Palestine : Daoud arrêté

Singez la pétition pour sa liberté maintenant

Daoud Ghoul, coordinateur du programme des jeunes des Health Work Committees, organisation que nous soutenons depuis plus de 25 ans en Palestine, a été arrêté ce jeudi 25 juin 2015.


En novembre 2014, il avait déjà reçu un ordre de quitter Jérusalem, et ensuite la Cisjordanie pendant 5 mois. En mai 2015, il apprenait que sa déporation était prolongée jusque fin août. Jeudi dernier, il a été appelé pour être interrogé à Jérusalem par les forces d'occupation israéliennes. Il s'y est rendu et a été arrêté. Ni le motif, ni la durée n'ont été communiqués.