Photoreportage sur les 5 chantiers à Kinshasa

Pour voire le photoreportage veuiilez cliquer ici.

Lieve Vandamme, membre du groupe Congo de Intal, a ramené des photos de son séjour à Kinshsasa en jin dernier.

On peut voir comment les 5 chantiers sont en train de venir une réalité. (*)

Le même optimisme est reflété dans l'interview de Colette Braeckman, donné à Solidaire. Pour lire l'interview, cliquez ici.

 

(*) Voici le commentaires des photos par Lieve Vandame :

" En juin 2009 j'ai pu, grâce à l'accompagnement de Albert Mukulubundu en sa qualité de membre du cabinet du premier ministre Muzito, faire beaucoup de photos des cinq chantiers à Kinshasa.

Le premier jour nous avons visité le chantier de l'éclairage autour de la Place Victoire. Ce chantier est fait par la société SONADES et commandé par le gouverneur de la Ville de Kinshasa. Quelques photos des éclairages pendant la nuit et des photos des ouvriers au chantier vous montrent cela.

Nous avons aussi visité le premier chantier des 5 chantiers. Celui de l'ISTM, le célèbre Institut Supérieur Technique Médical, en ruine depuis les pillages de la fin du règne de Mobutu. Quelques photos montrent le projet d'un hôpital moderne, quelques photos sont prises des engins et matériaux sur le site. La photo devant le mur sur l'amitié entre la Chine et la RDC a été prise sur le site du chantier où les bureaux et logements des travailleurs sont construites. Le responsable principale n'étant pas présent nous n'avons pas plus de photos de ce site.

Le lendemain, nous avons d'abord été à l'agence des Grands Travaux pour obtenir une autorisation de prendre les photos sur le site du camp Tshatshi et à Binza Pompage. Là nous avons pris les photos des maquettes des routes et du site de la nouvelle gare centrale.

A Binza-Pompage, pour construire une route aérienne, le chantier est énorme. Les photos montrent le trou béant et les centaines de Kinois qui regardent. Les travailleurs chinois sont vraiment sur le site avec les travailleurs congolais.

En allant vers le camp Tshatshi nous avons pris des photos de caniveaux en construction, des maisons construites sur le tracé de la route démolies et des camions et engins en mouvements ...

Au camp Tchatchi le but du chantier est d'enlever le virage dangereux de cette route (on creuse dans la colline) et d'élargir la route et de faire une liaison avec le Bas-Congo.

Une carrière sur une île du fleuve Congo a été cédée aux chinois. Nous avons photographié sur un site où il y a une machine à produire du goudron et une autre du ciment. Les camions et engins vont et viennent.

Il y a quelques photos de buildings en construction.

Le dernier chantier, presque terminé, est celui du boulevard du 30 juin, élargi, avec des vrais grands caniveaux ...

A part les réalisations même, j'ai vu beaucoup de jeunes ouvriers, qui travaillent dans un vrai chantier, avec des machines modernes, sous une direction professionnelle. Pour moi un espoir de la naissance d'un nouveau ouvrier, bien formé, discipliné.

De la volonté de travailler et de l'ingéniosité du peuple congolais j'en ai vu des dizaines d'exemples le long des rues de Kin. Réparer tant bien que mal des voitures, des montres, des appareils photos, des GSM, sans outil ou matériel approprié. Mais cela ne développe pas ce pays, qui est un énorme chantier au cœur de l'Afrique.

Même ce chègué qui, avec un casque, garde fièrement la clôture autour du chantier à Binza Pompage m'a touché.

LieveVandamme"

Average: 5 (1 vote)