Colonisation: la Belgique face à la restitution des biens culturels mal acquis

 

 

 

 

 Le 8 décembre prochain, le MUSEE DE TERVUREN réouvrira ses portes.Il apparaît que ses vitrines cachent en réalité un vol à grande échelle du patrimoine culturel congolais pendant la période coloniale, comme l'affirment trente-six spécialistes africains dans une lettre ouverte. 

A la séance plénière du parlement fédéral du 02/10, le député PTB Marco Van Hees interpelle Monsieur Reynders sur la question de la restitution des biens au Congo et la création d'un comité scientifique chargé d'identifier les nombreux objets congolais actuellement en possession de la Belgique. Réponses vagues du Ministre qui part dans tous les sens, et parle d'instrumentalisation du débat sur la restitution. 
Mais peut-on poser ce débat en dehors du cadre de la décolonisation ? La colonisation a mené à des situations criminelles et cette politique s'est accompagnée d'un accaparement d'une grande partie des objets qui sont aujourd'hui par exemple au Musée de Tervueren. Partir de ce cadre , poserait beaucoup moins de problèmes sur le principe de restituer tous ces objets.

rejoins notre groupe et ensemble menons le débat.

facebook : Intal Congo

 

No votes yet