Palestine

Le rapport Goldstone sur Gaza: Israël coupable de crimes contre l’humanité

Le rapport Goldstone sur Gaza: Israël coupable de crimes contre l’humanité

Beaucoup d'entre nous se rappellent les images sanglantes de la guerre de Gaza de l’hiver 2008-2009: femmes et enfants assassinés, corps mutilés, écoles et hôpitaux bombardés, habitants de Gaza affolés ne trouvant nulle part où se protéger. Représailles aux raquettes Quassam du Hamas? Ou Israël dévoile-t-il son vrai visage? Un récent rapport de l'ONU tente de répondre à ces questions et n'est pas accueilli positivement par tout le monde.


L’indignation internationale concernant l’intervention brutale de l’armée israélienne à Gaza fut en effet importante. Le 3 avril 2009, le Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies a décidé de mettre sur pieds une commission pour enquêter sur les violations du droit humanitaire international, présidée par Richard Goldstone, un juge sud-africain expérimenté en droit international.

Traduit par: 
Pierre Plouvier

Victoire: Molenbeek, première commune belge à arrêter G4S!

Victoire: Molenbeek, première commune belge à arrêter G4S!

Le 28 avril, le conseil communal de Molenbeek a voté une motion qui permet à l’administration communale d’exclure des adjudications publiques les entreprises qui bafouent le droit international. Grâce à cette motion, l’entreprise G4S et d’autres qui sont impliquées dans l’occupation de la Palestine, ne pourront plus prendre part aux adjudications publiques. C’est une victoire importante pour la campagne BDS.


La motion a été introduite par les conseillers de l’opposition Dirk De Block (PTB) et Jamal Ikazban (PS), et a été approuvée par la majorité. Les activistes et membres présents de la communauté palestinienne étaient évidemment fort contents lors de leur acte de soutien au conseil communal. Grâce à cette motion, il sera possible d’exclure des futures adjudications entre autres G4S, qui contrôle les parcomètres à Molenbeek.

Traduit par: 
Yvan Grosjean

Appel de soutien et carte blanche: Stop G4S à Molenbeek!

Appel de soutien et carte blanche: Stop G4S à Molenbeek!

Molenbeek-Saint-Jean : Ce 26 avril, le Conseil communal votera sur l’introduction d’une clause qui introduira la notion de «complicité collective pour violations des droits de l'Homme» dans son application de la loi sur les marchés publics. BADIL, le "Resource Center for Palestinian Residency & Refugee Rights" à Bethléem, nous a fait parvenir une carte blanche à ce sujet. Le mercredi 26/04, il y a un rassemblement de soutien.


"Nous saluons les efforts déployés à Molenbeek-Saint-Jean pour le boycott des entreprises complices de violations des droits de l’Homme dans les territoires palestiniens occupés (tPo). En 2000, la complicité est définit comme 'être impliqué dans une violation des droits de l'Homme causée par une autre entreprise, un gouvernement, un individu ou un autre groupe.'

Participez au voyage de solidarité en Palestine avec intal!

Participez au voyage de solidarité en Palestine avec intal!

1-15 juillet 2017 - Inscrivez-vous maintenant!

Cet été, intal organise un voyage de solidarité de deux semaines en Palestine. Le programme comprend de nombreuses rencontres avec des organisations et la visite de différents endroits comme Jérusalem, Bethléem et Hebron, Ramallah, Haïfa et Nazareth. Inscrivez-vous maintenant!


A propos du voyage

Pour les Palestiniens, 2017 est une année importante. Cette année marque le 100e anniversaire de la promesse du gouvernement britannique dans la mise en place unilatérale de la Déclaration Balfour d'un foyer national pour le peuple juif en Palestine, les 70 ans du plan de partage des Nations Unies dans lequel 55% de la Palestine sont affectés aux colons juifs, et les 50 ans de l'occupation, encore actuelle, d'Israël en Cisjordanie, à Jérusalem-Est, Gaza et dans le plateau du Golan.

Justice pour la Palestine, maintenant !

Justice pour la Palestine, maintenant !

Après 100 ans de spoliations, de dénis et de nettoyage ethnique, des organisations de la société civile européenne, dont intal, appellent à la solidarité avec le peuple palestinien et exigent la fin de la complicité européene à l'occupation de la Palestine.


L’année 2017 marque :

L’effet de blanchiment de Law-Train

L’effet de blanchiment de Law-Train

Carte blanche de Eva Brems apparue dans De Standaard (7/02/2017)

"Il est absolument contraire à l’éthique que l’Union européenne accepte la police israélienne comme partenaire de projets de recherche. Et ce l’est tout autant que la KU Leuven et le Parquet fédéral entament et poursuivent une telle collaboration", professeure Eva Brems lors de sa visite en Israël et Palestine.


Carte blanche de Eva Brems apparue dans de Standaard, 7 februari 2017 p.38.
Traduction en français par par Jean-Marie Flémal.

Un « permis de torturer » belge à Israël

Un « permis de torturer » belge à Israël

Alors que le Comité des Nations Unies contre la torture dénonce l’utilisation de la torture et d’actes inhumains et dégradants par les forces de sécurité israéliennes durant les interrogatoires, le projet LAW TRAIN, financé par le programme européen de soutien à la recherche Horizon 2020, instaure une collaboration entre la police judiciaire belge, la KULeuven et la police israélienne sur les méthodes d’interrogatoire.


Les organisations de la société civile dénoncent ce « permis de torturer » accordé à Israël et demandent que soient établis des critères éthiques beaucoup plus rigoureux pour l’accès aux fonds européens de soutien à la recherche. Lancé en mai 2015, le projet LAW TRAIN vise à développer des technologies qui permettront l’uniformisation des méthodes d’interrogatoire de police dans la lutte contre le trafic et les crimes transnationaux.

D’Anvers à Bethléem ... enfin presque.

D’Anvers à Bethléem ... enfin presque.

Le profiling à l'Israéliënne

« You go home because you’re a liar », c’est avec ces mots que je fus accueillie en Israël, le 28 mars 2016. J’étais une menteuse, et donc un danger pour la sécurité de l’état. Je ne connais pas encore le motif de ce refus ; mon seul délit était de vouloir participer à un marathon à Bethléem, un défi sportif, en solidarité avec les palestiniens qui, sous le joug de l’occupation, n’ont plus guère de liberté de mouvement.


Pour revendiquer leur droit à la libre circulation, ce marathon était nommé « Right to movement ». J’ai été expulsée par Israël, alors qu’en fin de compte je voulais seulement aller en Palestine.

Stop à la criminalisation du mouvement BDS pour la justice en Palestine!

Stop à la criminalisation du mouvement BDS pour la justice en Palestine!

Soutien aux militants des droits de l’Homme en Europe !

Alors qu’Israël est de plus en plus incapable de justifier son régime de colonialisme de peuplement sur la population palestinienne et ses massacres récurrents des Palestiniens de Gaza, il cherche des gouvernements solidaires en Europe et aux USA pour saper la liberté d’expression afin de parvenir à se protéger des critiques et des mesures visant à le tenir pour responsable de ses grossières violations de la législation internationale.


Une campagne très coordonnée et très bien financée est menée par Israël et ses soutiens, visant à criminaliser le militantisme politique contre l’occupation israélienne, fondée sur la crainte circonstanciée que la campagne mondiale conduite par les Palestiniens de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) réussisse.

Les succès obtenu par le mouvement BDS en 2015

Les succès obtenu par le mouvement BDS en 2015

L’année 2O15 a été une année cruciale dans l’histoire du mouvement BDS. Voici un aperçu des succès obtenus contre le colonialisme et le régime d’apartheid d’Israël.


Depuis des décennies, les droits fondamentaux du peuple palestinien sont bafoués. Malgré les condamnations répétées par l’ONU et par d’autres organes internationaux, Israël continue cette injustice impunément. Le mouvement BDS est un mouvement global d’organisations qui se battent pour « Boycot, Divestment and Sanctions » (le  boycott, le désinvestissement et les sanctions) contre Israel. Ils espèrent pouvoir jouer un rôle dans la lutte palestinienne pour la justice.