Manifestation nationale: un grand succès!


La manifestation nationale organisée ce jeudi 6 novembre en front commun par les différents syndicats a été un énorme succès malgré quelques incidents regrettables qui se sont passés à la fin.


Plus de 120 000 personnes se sont rassemblées et ont marché dans les rues de Bruxelles afin de montrer pacifiquement leur désaccord avec les mesures envisagées par le gouvernement et exiger un changement. De plus, selon un sondage de VTM, 40% de la population flamande était favorable à cette action. Intal était bien évidemment présent!

"Pas de nouveaux avions de chasse"

Nous avons marché afin de dénoncer les mesures d'austérité que veut imposer ce gouvernement Michel 1er et plonger une partie de la population dans la misère. De nombreuses mesures sont inadmissibles: la pension à 67 ans, le saut d'index, les mesures anti-chômeurs, les mesures anti-migrants, la réduction des subsides à la coopération au développement ( des coupes à répétition sons prévues : de 150 millions d’euros en 2015 à 279 millions en 2019 )...  Intal se joint également à la campagne "Pas de nouveaux avions de chasse" afin de dénoncer la dépense de 6 milliards d'euros dans cet achat. Nous dénonçons cet investissement car selon une étude de l'université d'Anvers, seulement 25% des Belges sont favorables à cet achat, la Belgique n'a pas des milliards à dépenser, les missionnaires militaires n'amènent ni la paix ni la stabilité (nous avons déjà pu le constater à maintes reprises dans le passé), il n'y a pas eu de débat public et démocratique à ce sujet et cet argent pourrait être réinvesti de manière beaucoup plus efficace et utile à la population au vu de la situation actuelle.

Cette manifestation avait pour but également de défendre le droit à l'emploi. En effet, sachant que dans notre pays les personnes sans emploi sont au nombre de plus ou moins 650 000, nous demandons des mesures qui renforcent la création d'emploi au lieu d'une chasse aux chômeurs qui ne fera qu'amplifier la pauvreté. En effet, si ces personnes sont au chômage, ce n'est pas par choix mais bien parce que l'emploi n'existe pas.

Une alternative est possible

Une alternative est possible: prendre l'argent là où il se trouve. Nous pouvons assurer les pensions et les subsides à la coopération au développement, soins de santé, culture, éducation en redistribuant l'argent qui viendrait de la taxation de 1% des fortunes de plus de 1 millions d'euros et en s'attaquant à la fraude fiscale.  Ce que nous a revélé #LuxLeaks est encore un bon exemple: 26 sociétés belges ont bénéficié du dumping social du Grand Duché. Ceci n'est pas acceptable! Si la lutte contre la fraude fiscale était effective, nous pourrions réinvestir cet argent dans une redistribution plus juste et plus sociale.

Les manifestations et actions se poursuivront tant que le gouvernement ne mettra pas en place la défense d'une vraie justice sociale et des lois qui protègent l'entièreté de la population et non seulement les riches. On lâche rien!

(Photos: intal.be)


Average: 4.5 (2 votes)