Conférence : le désarmement nucléaire, un pas nécessaire vers la paix ?

10/01/2018 - 15:00
10/01/2018 - 18:00

Le 7 juillet 2017 a eu lieu un fait historique : 122 pays ont signé un traité ONU interdisant les armes nucléaires. Ce n'est pas juste un bout de papier, mais un texte contraignant pour les signataires. C'est historique et porteur d'espoirs. La plupart des pays dans le monde veulent la fin des armes atomiques. La Belgique reste de l'autre côté. Le groupe de gauche progressiste GUE-NGL va débattre à ce sujet au Parlement européen. Y serez-vous ?


Y participer ? Envoyez vos coordonnées à veronique.coteur@intal.be avant le 5 janvier.
Une traduction en néerlandais, en français, en anglais et en espagnol est prévue.

Programme:

15h -16h30: Ouverture et première session "Le Traité des Nations Unies, un pas important vers la paix" avec :

  • Sabine Lösing, parlementaire européenne de Die Linke - GUE/NGL
  • Leo Hoffmann-Axthelm, représentant de l'ICAN (International Campaign to abolish Nuclear Weapons, qui a remporté le prix Nobel de la Paix en 2017)
  • Maria do Socorro Gomes, présidente du Conseil Mondial pour la Paix
  • Merja Kyllönen, parlementaire européenne GUE/NGL (message vidéo)
  • Discussion et questions

16h30-18h: Deuxième session - "Des campagnes pour amener les pays à signer le Traité" avec :

  • João Pimenta Lopes, parlementaire européen du PCP GUE/NGL
  • Ilda Figueiredo, présidente du Portuguese Council for Peace and Cooperation (CPPC)
  • Regina Hagen,  membre de Büchel ist überall! atomwaffenfrei.jetzt (Allemagne)
  • Laura Lodenius, directrice exécutive de la Peace Union of Finland

Interventions du public et des mouvements pour la paix: 

  • Kate Hudson, campagne pour le Désarmement Nucléaire (CND), secrétaire générale
  • Veronique Coteur, d'intal
  • Dennis Kyriakou, du Cypriot Peace Movement
  • Samuel Legros, de la CNAPD

Mot de clotûre de João Pimenta Lopes, GUE/NGL.

affiche GUE