Solidarité

La Belgique prévoit des bombardements à l’arme nucléaire

La Belgique prévoit des bombardements à l’arme nucléaire

L’état-major de l’armée pose une exigence démentielle pour le remplacement des F-16

Des bombes nucléaires américaines se trouvent-elles ou non à Kleine Brogel ? C’est un sujet que les dirigeants politiques belges esquivent depuis des décennies. Avec la note d’approche qui provient tout juste d’une fuite de l’état-major de l’armée, même les plus dubitatifs ne peuvent plus le nier : elles s’y trouvent.


Et en outre : elle vont définir le choix concernant le remplacement des avions de combat. Un élément supplémentaire pour protester contre ce remplacement.

Traduit par: 
Grégory D'Hallewyn

Bruxelles, romps les liens avec l’occupation de la Palestine : Stop G4S !

Bruxelles, romps les liens avec l’occupation de la Palestine : Stop G4S !

Flashmob, Bruxelles, 7 mars 2015

Le 7 mars, intal Bruxelles-Palestine a organisé une flashmob devant l'Atomium, sécurisée par G4S, une multinationale qui est active dans les territoires occupés palestiniens et qui viole le droit international. Intal appelle le gouvernement bruxellois à ne pas conclure de contrat avec des entreprises qui sont impliquées dans l'occupation de la Palestine.


Le grand marché transatlantique

Le grand marché transatlantique

Origines et objectifs du traité de libre échange entre l'Europe et les États-Unis

En cette période de crise, la création d'un grand marché trans-atlantique est présentée comme une aubaine qui permettra de relancer la croissance économique, la création d'emplois et, finalement, d'améliorer le bien être des populations d'Europe et des États Unis d'Amérique. Qu'en est-il vraiment ? Comment est né ce projet et quels en sont les objectifs ?


TTIP, un projet politique pour sortir de la crise ?

In memoriam Martin Kibungi

In memoriam Martin Kibungi

Ce samedi 20 décembre, Martin Kibungi‚ fondateur d’Etoile du Sud en République Démocratique du Congo, est décédé.
Nous voudrions profiter de ces tristes circonstances pour lui rendre hommage, à lui ainsi qu’à son impressionnant travail.


Martin est né dans le Bas-Congo en 1950 et a travaillé comme fonctionnaire au Bureau du Plan. Il a d'abord été un opposant à Mobutu et a d'ailleurs été torturé par la police du dictateur.

En mémoire de Martin Kibungi (1950-2014)

En mémoire de Martin Kibungi (1950-2014)

On reprend ici un 'in memoriam' que M3M a écrit

Nous apprenons avec tristesse le décès de notre grand ami Martin Kibungi, né le 3 novembre 1950, décédé à Kinshasa le 20 décembre 2014. Martin était le coordinateur d'Etoile du Sud. Ici le 'In Memoriam' écrit par M3M.


Nous avons appris à connaître Martin en 1999 via notre action de santé à Masina, une des communes de Kinshasa. Depuis le début, nous avons été fascinés par le travail du comité de développement de Mfumu Nsuka, le quartier populaire où Martin était actif et habitait. Martin était lui-même un haut responsable du Ministère du Plan, mais vivait parmi les plus modestes.

Intal soutient la grève générale du 15 décembre 2014

Intal soutient la grève générale du 15 décembre 2014

Utilise #15dec et #intal pour la communication sur les réseaux sociaux

Après trois grèves régionales et une manifestation nationale qui a drainé une masse extraordinaire de personnes, les travailleurs vont cesser le travail dans tout le pays ce lundi 15 décembre. Intal et beaucoup d'autres organisations sociales soutiennent les actions des syndicats contre les mesures d'austérité anti-sociales, et soulignent quelques points sensibles dans cet accord de gouvernement.


De l'argent pour les avions de chasse et la guerre

Traduit par: 
Anneclo Denis

Yeb Sano, représentant philippin, écarté des négociations climatiques sous pression euro-américaine

Yeb Sano, représentant philippin, écarté des négociations climatiques sous pression euro-américaine

Yeb Sano, figure emblématique philippine pour le changement climatique, a été écarté de la Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques à Lima sous la pression des États-Unis et de l'Union européenne.


La 20ème Conférence des parties (COP20) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) qui réunit 195 États a commencé ce lundi 1er décembre à Lima (Pérou) et se terminera le 12 décembre. Il s'agit de la dernière ligne droite avant la conférence de Paris de décembre 2015 et la conclusion de l'accord global tant attendu.