Gaza

Gaza, un an après : témoignage d'Imtithal Abd Al-Dayim, veuve et mère de quatre enfants

Gaza, un an après : témoignage d'Imtithal Abd Al-Dayim, veuve et mère de quatre enfants

Imthital Abd Al-Dayim a perdu son mari lors d'un bombardement israélien sur Beit Lahiya début janvier 2009. Un an après ce drame, elle revient sur cette terrible journée qui a fait basculer sa vie.


« Le 4 janvier 2009, je cuisinais quelques restes de la veille pour mes enfants et pour mon mari Arafa. En tant qu'ambulancier, il avait du partir plus tôt ce matin-là pour évacuer les victimes des bombardements. J'étais évidemment stressée, mais je n'avais aucune idée de ce qui allait se passer. Vers la fin de la matinée, nous avons entendu que l'armée israélienne s'en était prise à des civils et à des installations médicales à Beit Lahiya.

Gaza, un an après : témoignage d'Abu Khalil, chauffeur ambulancier

Gaza, un an après : témoignage d'Abu Khalil, chauffeur ambulancier

Abu Khalil a 44 ans. Chauffeur ambulancier depuis une dizaine d'années pour l'Union of Health Work Committees (UHWC), il a vu ses collègues tomber sous les bombardements israéliens lors de l'opération militaire « Plomb durci ». Témoignage.


« Ça a commencé un samedi après-midi. Les bombardements n'ont épargné personne : ni les femmes, ni les enfants, ni les personnes âgées. Des quartiers entiers ont été détruits, des maisons, des bâtiments gouvernementaux, des routes... Même le personnel médical a été visé, ce qui me semblait inconcevable avant !

Gaza sous les bombes : témoignages un an après

Gaza sous les bombes : témoignages un an après

Il y a un an, Israël lançait une opération militaire massive dans la bande de Gaza. Outre les pertes humaines et matérielles subies par les Gazaouis, ces derniers ont encore à gérer le traumatisme psychologique de cette guerre. Pour intal, cinq témoins ont accepté de revenir sur ces événements tragiques qui les ont marqués à jamais.


Le samedi 27 décembre 2008, l’opération militaire israélienne “Plomb durci” était lancée contre la bande de Gaza. D’une durée de trois semaines, cette offensive aérienne et terrestre aura eu des répercussions dramatiques pour les Gazaouis : 1.326 personnes tuées (dont 430 enfants et 110 femmes), des milliers de blessés, d'innombrables maisons, usines, infrastructures et bâtiments publics détruits, y compris des écoles et des bâtiments des Nations Unies.

GFM: 100 mensen mogen naar Gaza, verwarring alom

In de afgelopen uren is er enorm veel gebeurd en veranderd, een beknopte samenvatting:

GFM: alle acties vruchteloos, sommigen in hongerstaking

Na twee dagen van demonstraties blijft Egypte volharden in de boosheid.

Vanochtend hadden onze bussen moeten vertrekken naar Gaza, maar zoals bekend is dat dus niet doorgegaan. Toch werden alle kandidaten opgeroepen om en masse naar de afgesproken vertrekplaats te komen. Per toeval was dat net voor ons hotel.

Net zoals gisteren was ook daar de politie weer heel snel ter plaatse, om ons op een vriendelijke manier te verzoeken binnen de door hun geplaatste hekken te blijven.

Gaza freedom March: update uit Cairo

Een korte update uit Cairo:

Dr Yousef Mousa (Gaza) : « Ne faites pas une affaire humanitaire d’une question politique ! »

Dr Yousef Mousa (Gaza) : « Ne faites pas une affaire humanitaire d’une question politique ! »

Au cours de la guerre israélienne contre Gaza, voici exactement un an, nous avons eu régulièrement des contacts téléphoniques avec le Dr Yousef Mousa. Il habite dans la petite ville frontalière de Rafah et il est directeur de l’Union of Health Work Committees (UHWC).


Outre toute une série de centres et de programmes de santé, l’UHWC, une ONG palestinienne, gère l’hôpital d’Al Awda, à proximité du camp de réfugiés de Jabalia. En 2009, intal et Médecine pour le Tiers Monde ont collecté plus de 80.000 euros pour soutenir cette ONG.

Nog een week tot de Gaza Freedom March

Volgende week gaat de Gaza Freedom March van start. Op 27 december verzamelen meer dan 1000 deelnemers in Cairo om per bus naar de Gazastrook te gaan. De deelnemers komen uit 42 landen en onder hen bevinden zich tal van prominente (ex-)politici, schrijvers, academici en studenten.  

Dan zullen ze een hele week allerlei activiteiten doen in Gaza, met als orgelpunt de 5km lange Vrijheidsmars op 31 december. Tijdens die mars zullen ze bijgestaan worden door naar schatting 50.000 Palestijnen.

Sri Lanka Tamils en Palestina: oorlog(smisdaden) en repressie

november 2011: 2.5 jaar na beide verwoestende oorlogen lijkt er weinig veranderd op het vlak van gerechtigheid voor slachtoffers van deze oorlogsmisdaden.

Een ambulancier in Gaza blikt terug op het jaar

Misschien herinner je je Arafa Abd Al-Dayim, de ambulancier van het Al Awda hospitaal in Gaza die stierf tijdens de brutale Israëlische inval in januari. Al Awda is het ziekenhuis van UHWC, onze partnerorganisatie in Palestina. Zijn collega Khaled Abu Sada wordt al drie jaar regelmatig gevolgd door Al-Jazeera. In een recente clip blikt hij terug op het voorbije jaar. Wat mij bijblijft is zijn oproep voor eenheid onder het Palestijnse volk.