Belgique

La frénésie des bombardiers

La frénésie des bombardiers

Dimanche 24 avril 2016, intal était présent à la Manifestation Nationale contre l’achat de nouveaux avions de chasse. Bien que notre gouvernement prétende que cet achat renforcera notre sécurité, nous craignons que ce ne soit justement le contraire qui arrive. Ces avions sont des outils de destruction réclamés par l’OTAN et ils constituent un boulet au pied des générations futures.


Juste avant Noël, le ministre de la Défense Steven Vandeput a présenté son nouveau plan stratégique. Le personnel militaire sera ainsi réduit de 32000 à 25000 soldats.

Nouvelle vidéo : Des artistes et des citoyens s'engagent pour la place Lumumba

Nouvelle vidéo : Des artistes et des citoyens s'engagent pour la place Lumumba


Le groupe Intal Congo a réalisé une vidéo pour promouvoir la pétition pour la reconnaissance d'une place Lumumba à Ixelles. Celle-ci est diffusée à l'occasion des 55 ans de la mort de Patrice Emery Lumumba, premier ministre du Congo.

Vous pouvez retrouvez la vidéo ici

https://youtu.be/xPONsWgYP2U

 

Témoignage: activistes belges acquittés en Angleterre

Témoignage: activistes belges acquittés en Angleterre

Procès contre des activistes belges à Londres pour avoir bloquer, le 12 septembre, une route qui menait au salon de l'armement DSEI. Le verdict prononcé le 15 avril 2016 a été un acquittement des activistes. Reconnaissance de la désobéissance civile en tant qu'outil visant a renforcer la démocratie et dénonciation du manque de transparence autour du commerce des armes.


Ce 11 avril 2016, je me suis retrouvé, à Londres, dans un tribunal britannique de première instance (du moins l'équivalent en Belgique) pour y répondre à l'accusation de “obstruction volontaire de la voie publique” pendant le salon de l'armement connu sous le nom de DSEI (Defence Security and Equipment International). Le plus grand salon de l'armement à niveau européen.

Quelles leçons tirer, 25 ans après l'opération Tempête du Désert?

Quelles leçons tirer, 25 ans après l'opération Tempête du Désert?

Une opinion de Lars Van Densen, responsable Paix et Moyen-Orient pour intal

Carte blanche apparue dans Le Vif - Le 17 janvier 1991, sous commandement américain, une coalition de 29 pays a envahi l'Irak. Ce pays fut mis à genoux après une campagne de bombardements aériens particulièrement dévastateurs. Quelles leçons tirer, 25 ans après l'opération Tempête du Désert?


25 ans plus tard, il y a peu de raisons de s'enorgueillir de cette "victoire": l'Irak, qui est un des pays les plus sous-développés au monde, fut a nouveau attaqué par les Etats-Unis en 2003 et est maintenant en proie à une terrible guerre civile. Des millions d'Irakiens sont en fuite, et une partie cherche asile en Europe.

Communiqué de Presse: L’annonce de l’achat de 34 avions chasseurs bombardiers est une folie budgétaire

Communiqué de Presse: L’annonce de l’achat de 34 avions chasseurs bombardiers est une folie budgétaire

L’accord du gouvernement annoncé hier portant sur les futurs investissements dans la Défense est irresponsable en ces temps de crises économique, sociale et climatique. Le Gouvernement entend en effet investir pour 9,2 milliards d’euro de matériel militaire à partir de la prochaine législature. Un budget colossal pour lequel on est bien en peine d’identifier les sources de financement.


Coûts exorbitants

Parmi ces investissements, les 34 avions de combat se taillent la part de cette absurdité budgétaire. Le coût de ces appareils dépend du modèle envisagé mais atteindra en tout cas 5 milliards d’euro. Viennent s’ajouter à ce coût d’achat, des frais d’entretien annuels d’environ 240 millions d’euro, pendant 30 ans (la durée de vie d’un avion de chasse). 7,2 milliards d’euro en plus, donc.

34 gevechtsvliegtuigen, geen enkele garantie op vrede

De kogel is door de kerk: de regering-Michel heeft z'n toekomstplannen voor Defensie gefinaliseerd en voorgesteld. Voor wie onze analyse van het regeerakkoord al las, zijn er geen verrassingen. Maar voor het eerst worden de keuzes geconcretiseerd: de regering zal 2 fregatten, 6 mijnenvegers en 34 gevechtsvliegtuigen aankopen, en z'n personeelsbestand met 7000 jobs inkrimpen.

Léopold II exclu à jamais de toute commémoration ?

Léopold II exclu à jamais de toute commémoration ?

Ce jeudi 17 décembre, à l’occasion du 150ème anniversaire de l’intrônisation de Léopold II, un hommage au monarque belge était prévu par l’échevin du Patrimoine et de l’Urbanisme de la Ville de Bruxelles. Aux côtés d’autres organisations, intal s’était insurgé contre cette initiative finalement annulée.


Dans le cadre de sa rubrique ‘Ripostes’, La Libre Belgique de ce jeudi a publié un débat sur la question de la légitimité au non de commémorer Léopold II. Antoine Moens de Hase, responsable du groupe Congo d’intal, y a pris la parole. Voici son intervention.

Léopold II : l’hommage a été annulé, mais pas la mentalité coloniale

Léopold II : l’hommage a été annulé, mais pas la mentalité coloniale

Ce jeudi 17 décembre marquera le 150ème anniversaire de l’intronisation de Léopold II. Un hommage devant sa statue, située place du Trône, devait être organisé par l’échevin du Patrimoine et de l’Urbanisme de la ville de Bruxelles. Cet hommage devait être suivi d’une conférence à l’hôtel de ville. Intal s’insurge contre ces événements.


Nous rappelons que le deuxième roi des Belges a mis en place un système d’exploitation du Congo tout à fait criminel dont il a tiré des bénéfices personnels. Nous dénonçons également le fait que la Belgique persiste à s’aveugler sur cet aspect de son passé. Nous réaffirmons enfin la nécessité d’une place Lumumba à Ixelles pour contrer cet état d’esprit.

Plus jamais de guerre?

Plus jamais de guerre?

La disparition d'une politique pacifique

La nouvelle nous est parvenue en plusieurs étapes: dans un premier temps, le journal De Morgen a rapporté les détails concernant le remplacement des avions de chasse. Deux jours plus tard, nous apprenions que les Etats-Unis allaient investir dans les installations nucléaires de Kleine Brogel. Et pour couronner le tout, le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a plaidé en faveur d'une augmentation du budget de la défense belge.


Il ne semble y avoir toujours aucun accord, au sein du gouvernement, quant à l'achat d'avions de chasse. Ceux qui pensent que le gouvernement discute de l'opportunité ou non de remplacer les F-16, récemment déployés en Afghanistan, en Libye et en Irak, seront malheureusement déçus.

Traduit par: 
Emilie Rao

La Belgique doit réduire ses dépenses militaires

La Belgique doit réduire ses dépenses militaires

Les arguments de l'ambassadrice des États-Unis n'ont pas de sens

Depuis quelques temps, les gouvernements belges veulent augmenter le budget de la défense. Cela se fait dans le cadre de l'adhésion à l'OTAN. Ce fut le cas avec le gourvenement Di Rupo et rien n'a changé avec l'actuel gouvernement Michel-De Wever. Mais pourquoi ne suivrions nous pas un chemin opposé?


Les arguments cités par l'ambassadrice des Etats-Unis Denise Campbell Bauer dans sa lettre « We Cannot Cut Corners on Collective Defense », ne sont pas très convaincants. Ce sont les mêmes arguments qui sont utilisés pour plaider pour une réduction des dépenses. Regardons tout ça à la loupe.

Traduit par: 
Anne-Clo Denis