Belgique

Rassemblement pour la libération de Bahar Kimyongür

Rassemblement pour la libération de Bahar Kimyongür

Samedi 1er Mars à 15h devant l'ambassade d'Italie

Bahar Kimyongür est depuis plus de 100 jours en résidence surveillée en Italie. Son crime? Etre attaché au respect des droits de l'homme en Turquie et son rejet de l'ingérence turque en Syrie. La Turquie demande son extradition, et la Belgique elle, ne fait rien pour protéger son ressortissant.


Intal suit de près le cas de cet activiste pour la paix. Nous demandons à nos membres de participer au rassemblement pour sa libération immédiate qui a lieu ce samedi 1er mars.
 
RDV ce samedi 1er mars à 15h00 devant l'ambassade d'Italie, rue  Emile Claus 28, 1050 Bruxelles (entre l'avenue Louise et le boulevard de Waterloo).

Touche pas à Vredesactie, Crembo!

Touche pas à Vredesactie, Crembo!

6 février: action devant le palais de justice de Bruxelles

Le 6 février, débute à Bruxelles un procès en correctionnel contre nos amis de Vredesactie (Action pour la paix). Intal est choqué par la façon dont le ministre de la Défense Pieter De Crem veut limiter le droit de mener des actions et la liberté d'expression.


Tout cela a commencé par une action non violente en 2008, au cours de laquelle, à l’aide de peinture de théâtre inoffensive (du « sang »), le ministère de la Défense, à Bruxelles, avait été rebaptisé ministère de la Guerre. Les activistes n’avaient même eu l’occasion, comme il était prévu, de nettoyer cette peinture facilement lavable qu'ils s’étaient déjà fait embarquer.

Intal aux blocages du D19-20 contre la politique d'austérité de l'Europe !

Le jeudi 19/12, nous étions quelques membres d'intal à soutenir et à participer à l'appel Alliance D19-20 contre le sommet européen qui allait décider du Traité budgétaire européen (TSCG)  et du traité de libre échange transatlantique. Nous nous sommes rendus tôt le matin au blocage du carrefour Arenberg-avenue de l'Impératrice afin de nous opposer à cette politique d'austérité.

Les Philippines et le typhon Haiyan : Une catastrophe en cache une autre

Les Philippines et le typhon Haiyan : Une catastrophe en cache une autre

Le mouvement populaire local se prépare à une campagne de solidarité massive

Le 8 novembre 2013 le super typhon Haiyan est passé sur les îles centrales de l'archipel des Philippines en laissant derrière lui une traînée de morts et de destruction. Comme pour beaucoup d'autres catastrophes, le nombre de victimes ne s'explique pas uniquement que par un phénomène naturel.


Comme les moulins à vent aux Pays-Bas

Reynders en Israël et Palestine : Une 'équidistance' qui normalise l'occupation

Reynders en Israël et Palestine : Une 'équidistance' qui normalise l'occupation

Réflexions sur la visite du Ministre des Affaires Étrangères au Proche-Orient

A l'occasion de sa rencontre avec le Premier Ministre Israélien, le Ministre des Affaires Étrangères, Didier Reynders, a annoncé que  la Belgique avait conclu un accord pour renforcer ses liens avec Tel Aviv. L'ancien président du MR a également rencontré les dirigeants palestiniens. S'agit-il dès lors d'une politique équitable, visant à promouvoir le dialogue entre Palestiniens et Israéliens ?


A y regarder de plus près, la visite du chef de la diplomatie belge encourage plutôt la normalisation de la colonisation et de l'occupation israélienne.

Video : Terzake enquête sur l’implication de la Belgique dans la construction des colonies illégales

Video : Terzake enquête sur l’implication de la Belgique dans la construction des colonies illégales

Un nouveau prêt réfute les arguments de Dexia

Le mercredi 30 octobre 2013, Terzake dévoile le soutien financier que Dexia, et son actionnaire principal la Belgique, continuent à apporter à la construction de colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés.


En tant que porte-parole de la plateforme “Palestine occupée – Dexia impliquée”, j’ai été invité à réagir sur le rapport qui a été présenté aux Nations Unies sur ce sujet.

Regardez ici l'émission de Terzake (après 25:30)

Alliance D19-20

Alliance D19-20

Signer l'appel et rejoignez cette alliance

Signer l'appel et rejoignez cette alliance

http://www.d19-20.be/fr/onderschrijf-de-oproep/


Actuellement, nous pouvons lire dans les médias qu'il y a une crise en Europe et que le gouvernement belge prend ses responsabilités et, par conséquent, les mesures nécessaires pour ne pas toucher aux portefeuilles des citoyens. Il convient de préciser qu'il s'agit d'une crise causée par le système néolibéral en place depuis des années. Il suffit de voir à quel point la distribution des richesses est inégale et ne profite qu'à une minorité de la population, ici et dans le monde.

La Belgique et Dexia restent sourdes et muettes concernant le rapport de l'ONU

La Belgique et Dexia restent sourdes et muettes concernant le rapport de l'ONU

Les accusations de violations des droits de l'homme ne méritent aucune réponse

Le 21 octobre 2013, la campagne "Palestine occupée - Dexia impliquée" a publié le rapport de Richard Falk, rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967. Belga et De Standaard ont repris le message. Plusieurs médias ont tenté de contacter tant Dexia que le gouvernement belge. En vain pour l'instant.


Gardons le silence et espérons que toute cette histoire disparaisse, voila ce que semble se dire le gouvernement belge ainsi que Dexia SA. La question est de savoir si cela va fonctionner. Par contre, plusieurs médias belges ont jugé ces accusations de violations des droits de l'homme importantes et ont publié plusieurs articles à ce sujet.

Traduit par: 
Alexia Fourage

Dexia et le gouvernement belge à nouveau en ligne de mire lors de l’Assemblée Générale des Nations Unies

Dexia et le gouvernement belge à nouveau en ligne de mire lors de l’Assemblée Générale des Nations Unies

Le financement des colonies israéliennes illégales en Palestine continue de poursuivre la banque et la Belgique

Richard Falk, Rapporteur Spécial sur la « situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967 », décrit dans son rapport pour l’Assemblée Générale des Nations Unies, comment le gouvernement belge peut être tenu pour responsable du financement par Dexia SA de colonies illégales dans les territoires palestiniens.


Pour la deuxième année consécutive, Richard Falk a passé au peigne fin la politique de Dexia SA dans les territoires occupés palestiniens, au travers de sa filiale Dexia Israël. Il n’y va pas de main morte dans son rapport, qui sera présenté ce 29 octobre 2013 à l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Traduit par: 
Line Hedebouw

Questions-Réponses : La Syrie, la guerre comme solution?

Questions-Réponses : La Syrie, la guerre comme solution?

Les États-Unis et la France attribuent l'utilisation d'armes chimiques en Syrie à Bashar Al Assad et s'apprêtent à bombarder le pays. Pourtant, dans l'opposition syrienne des voix s'élèvent contre cette intervention. Cinq questions et réponses pour mieux comprendre.


Q: Quelle est l'ampleur du drame humanitaire en Syrie?