Signez la pétition contre les F-16 en Afghanistan!


Pourquoi?

À Monsieur De Cremcampagne F16campagne F16
Ministre de Défense
Pas de F-16 en Afghanistan

Cher Ministre,
Le gouvernement belge a décidé ce 1er février 2008 de renforcer sa présence militaire en Afghanistan, opérant un glissement d'une opération de soutien logistique à une participation aux manoeuvres de guerre. Quatre chasseurs F-16 et 140 soldats supplémentaires devraient être envoyés à Kandahar (Afghanistan), en soutien aux troupes néerlandaises de l'OTAN.
L'intervention belge déjà discutable en Afghanistan risque de déboucher sur une véritable opération de guerre. Cette décision grave a de plus été prise sans débat parlementaire approfondi.
L'Afghanistan s'enlise dans une guerre sans fin, qui ne mène ni à la stabilité ni à la reconstruction. 2007 a été l'année la plus violente depuis la chute du régime Taliban en 2001. Le quartier général de l'OTAN parle continuellement de reconstruction, mais la réalité est tout autre. Qu'en est-il d'une stratégie de sortie avec un retour à la souveraineté afghane ?

Portés par leur discours de « lutte de libération » contre un occupant étranger, les Talibans dans la région ont regagné beaucoup de soutien et de force. Cette guerre a démarré comme « lutte contre le terrorisme » mais la logique militaire de cette lutte a obtenu jusqu'ici peu de résultats. Les droits humains et plus spécifiquement les droits des femmes sont violés à grande échelle pendant qu'une production massive d'opium finance la corruption et les seigneurs de la guerre. Dans ce cadre, qu'espère encore aller défendre la Belgique par ces moyens militaires ?

Cette guerre, malgré son mandat ONU, est dirigée entièrement par les Etats-Unis, tandis que l'OTAN y voit surtout un test pour ses interventions futures. Elle a commencé comme un acte de revanche des États-Unis contre les protecteurs des terroristes qui ont détruit les Twin Towers de New York. Mais ce conflit remplit également des objectifs géostratégiques de contrôle des ressources énergétiques asiatiques.

Le « plan opérationnel » nous est présenté comme une étape importante en direction d'une stratégie de sortie. Mais la décision de prendre un plus grand engagement semble plutôt mener à ce que la Belgique s'empêtre dans la logique d'une guerre qui ne peut être gagnée par la voie militaire.

Un débat public s'impose au sujet de notre Politique de Sécurité et de Défense. La sécurité humaine doit former la priorité et intégrer le fonctionnement économique, sociale et écologiquement durable de la société afghane. Dans un pays où les besoins essentiels élémentaires ne sont pas rencontrés, l'action militaire est une mauvaise option. Une "stratégie de sortie" crédible doit tenir compte des besoins de la population.

Nos demandes au gouvernement belge se résument comme suit:

- Pas d'élargissement de l'engagement belge dans la mission OTAN
- Pas de F-16 belge dans les zones de combat
- Soutien à une stratégie de sortie crédible à court terme
- Réorienter la contribution belge vers une action non militaire avec pour objectif le bien-être, la stabilité et la sécurité en Afghanistan, avec un retour à la souveraineté afghane
- Mener un vrai débat au sein du Parlement et entendre la voix des divers acteurs de la société civile
Signez la pétition ici.

* Cette pétition est une initiative de plusieurs organisations de solidarité internationale (intal, 11.11.11 flamande, Oxfam Solidarité et UCOS) et de paix (Pax Christi flamand, StopUsa, Vredesactie et Vrede). Elle est soutenue par le CNAPD et le CNCD.


Objectifs

Premier objectif intermédiaire:

Le 7 Octobre 2008, débutait la guerre en Afghanistan. Aujourd'hui, nous voulons rassembler des milliers de signatures contre l'élargissement de la mission belge dans ce pays. Aidez-nous à atteindre cet objectif afin de stimuler un vrai débat politique sur l'Afghanistan.

Objectifs de la campagne:

- Pas d'élargissement de l'engagement belge dans la mission OTAN;
- Pas de F-16 belge dans les zones de combat;
- Soutien à une stratégie de sortie crédible à court terme;
- Réorienter la contribution belge vers une action non militaire avec pour objectif le bien-être, la stabilité et la sécurité en Afghanistan, avec un retour à la souveraineté afghane;
- Mener un vrai débat au sein du Parlement et entendre la voix des divers acteurs de la société civile.


Aider


Télécharger

Logo campagne

FR F16FR F16

 

 

 

La version papier de la pétition

(les signatures sont à renvoyer à intal, Chaussée de Haecht 53, 1210 Bruxelles)


Fichier attachéSize
petition pas de F16 en afghanistan.pdf82.95 Ko