Lettre de Gaza

Marianne Blume est une amie qui a travaillé pendant de longues années comme prof à Gaza. Elle y a beaucoup d'amis, avec lesquels elle est resté en contact. Pendant les bombardements actuels, elle reçoit régulièrements de mails d'une de ces ex-étudiants, Salma Ahmed, qui est prof de français au Centre Culturel Français à Gaza. Je copie sa dernière lettre à Marianne ci-dessous. Elle y décrit l'assassinat de Nizar Rayan, appellé dans Le Soir "ténor de l'aile la plus radicale du mouvement islamiste, connu pour ses talents d'orateur, il s'illustrait par ses déclarations au vitriol contre Israël" et dans De Standaard "de verbindingsman tussen de politieke en militaire arm van de beweging". Elle y parle aussi de la crise humanitaire à Gaza, crise... "inexistante" selon Tzipi Livni, en visite chez son ami Sarkozy.

Mais voici la lettre:
"chers amis, je vous écris en retard aujourd'hui à cause du manque d'électricité!! j'ai envie de pleurer Dr. Nezar Rayan, professeur à l'université Islamique, qui a été bombardé avec toute sa famille dans sa maison Un homme brave, qui a refusé de quitté sa maison malgré les menaces d'Israël, car son principe est de résister et de vivre en dignité ou mourir.. sa maison a été bombardée par 4 rockets, ses 3 femmes et 8 de ses enfants et ses petits-enfants ont été tués.. quelques voisins ont été tués et blessés aussi.
Aujourd'hui, les bombardements ne s'arrêtent pas, au contraire, ça continue mais plus agressivement!! la nuit était terrible, on n'a pas pu dormir à cause du froid et des bombardements!!Les bombardements de cette nuit et  aujourd’hui ont tombé le Parlement palestinien à Gaza qui vient d’être construit.
Deux ministères dont le ministère d’éducation, une école, un hôpital et une clinique, une usine de fromage et de yaourt et 3 bureaux d’échanges !! je m’arrête un peu ici, ça fait presque 5 mois que les palestiniens de Gaza reçoivent leurs salaires en dollars pas en NIS, et aujourd’hui, on bombarde les bureaux d’échange!!
Jusqu’au matin de sixième jour des massacres, les martyrs sont 412, dont 90 indéfinis. Parmi les 322 martyrs connus, il y 38 enfants qui ont été tués. Les blessés sont 2000 dont 261 enfants. Pauvres enfants, sont-ils des criminels ? sont-ils des terroristes ?Le problème de ces blessés c’est qu’ils ne trouvent pas de place dans les hôpitaux de Gaza, et que la plupart d’eux vont rester handicapés !!!
Le problème du manque de pain et des alimentaires continue.. le coupure ’électricité reste encore un problème dans des endroits pour le 5ème jour !!!Il y a des sites qui ont été bombardés plusieurs fois, ça m’apparaît bizarre, c’est pour ça j’ai consulté un expert. Il m’a expliqué que les israéliens bombardent le même site même si on le détruit dans le premier bombardement pour laisser l’Uranium qui cause des problèmes de santé plus tard !! ça, c’est grave !!
Chers amis, On est ici à Gaza entre morts, blessés, tristes, désespérés, pessimistes, optimistes, courageux, braves, et cœurs brisés.. Chacun parmi nous porte son âme sur sa main !! seule, la volonté de vivre libre en dignité peut nous sauver la vie, sinon, la mort est plus désirable !!Livni est allée en France aujourd’hui pour justifier à la France pourquoi Israël frappe Gaza !! quelles raisons vont justifier ces crimes contre un peuple qui essaie d’arriver au chemin de la liberté, la dignité.. ces raids contre Gaza ne sont pas à cause des rockets du Hamas, ils sont contre la volonté palestinienne de vivre et de résister l’occupation et le control d’Israël. Le Hamas ne demande pas beaucoup, il demande d'Israël de lever le bolcus de Gaza, c'est trop??"

Salma Ahmed nous envoie aussi un lien vers un site intéressant, Al Oufok, Publication du Mouvement Démocratique Arabe.

No votes yet