Résolution Palestine

août 2010

Défendant le droit à la santé pour tous, le mouvement intal est solidaire du peuple palestinien dans sa lutte contre l'occupation et pour son droit au retour. En effet, l'occupation et l'exil empêchent le peuple palestinien d'avoir droit à la santé (être dans un état de bien être physique, mentale et sociale - définition selon le OMS) et ce quelque soit le montant de l'aide humanitaire qui sera accordée aux Palestiniens.


Intal cherche avant tout à collaborer à l'établissement d'une paix juste. Une paix dans laquelle les conditions politiques, économiques, environnementales et sociales nécéssaires à la bonne santé de tous seront réunies.

Intal rejette toute explication raciste ou culturelle du conflit, explication qui opposerait ou stigmatiserait certaines civilisations, religions ou cultures.

Ce conflit ne peut-être envisagé, compris ou solutionné en dehors du contexte géostratégique mondial. Le soutien de certaines grandes puissances envers Israël s'explique en grande partie par la convergence d'intérêts entre Israël, les États-Unis et l'Europe dans leur volonté de domination économique et politique de la région Proche et Moyen-Orientale.

Intal défend l'idée d'une paix juste au Proche-Orient. Celle-ci a pour condition préalable:

  1. L'application des résolutions des Nations Unies concernant l'occupation israélienne. Elle implique la fin de l'occupation israélienne de tous les territoires occupés y compris Jérusalem-Est, le démantèlement de toutes les colonies israéliennes, des check-points et la démolition du mur implanté par l'occupation israélienne.
  2. Le droit au retour de tous les réfugiés palestiniens sur la terre dont ils ont été chassés. Et ce conformément à la résolution 194 de l'Assemblée Générale des Nations Unies.
  3. La fin du sionisme en tant qu'idéologie de l'Etat Israélien. Cela implique la fin d'Israël en tant qu'État dans le quel les Juifs doivent à tous prix être majoritaires et où les populations non juives sont discriminées. Un État doit être au service de tous ses citoyens, n'exerçant parmi eux aucune discrimination, quelles que soient leur religion ou origines culturelles.

Voilà les conditions qui, pour le mouvement intal, sont nécessaires à l'établissement d'une paix juste entre Israéliens et Palestiniens et où tous pourraient pleinement réaliser leur droit à la santé.

Pour y parvenir, le mouvement intal estime que deux outils sont nécessaires :

  1. L'organisation unifiée des Palestiniens qui, depuis la Palestine, doivent résister à l'occupation.
  2. Une campagne adéquate de solidarité internationale .

Que doit faire le mouvement intal?

En ce qui concerne la solidarité internationale, la tâche prioritaire d'intal est de participer et d'organiser le  boycott, le désinvestissement et les sanctions à l'égard de l'Etat d'Israël. En Belgique, ce 'BDS' doit être mené par les citoyens, la société civile, les entreprises et les organes politiques (au niveau communal, provincial, régional et/ou fédéral) et ce jusqu'à ce qu'Israël respecte le droit des Palestiniens et le droit international.

Cette tâche en implique nécessairement d'autres pour le mouvement. Sensibiliser, organiser et mobiliser notre public cible afin que ce dernier puisse remplir cette mission.

Intal travail aussi dans le cadre de front et de réseaux en Belgique. De plus, notre travail de solidarité ne peut se concevoir sans un partenariat étroit et sans une solidarité concrète avec des partenaires en Palestine. Des organisations, des ONGs, des mouvements qui, sur le terrain, défendent le droit à la santé des Palestiniens.