Entretien à l'ambassade des Philippines pour la libération d'Ericson Acosta

Free Ericson Acosta at embassy Philippines

Après notre soirée de solidarité réussie du 22 juin, nous avons été reçus le vendredi 29 juin avec une délégation à l'ambassade philippines afin d'exprimer notre préoccupation par rapport aux 500 jours d'enfermement illégal de l'artiste philippin Ericson Acosta.


Wim, Fanny et moi-même étions accompagnés par Xavier Roelens, président du Comité Writers in Prison de PEN Flandres. PEN Flandres est un réseau d'écrivains qui défendent le droit à la liberté d'opinion. Ils font partie de PEN International et ont pris l'affaire d'Ericson Acosta à cœur, comme vous pouvez le voir dans leur déclaration.

Nous avons été reçu à l'ambassade par le Consul Robespierre Bolivar. Wim a exprimé notre constante préoccupation à propos de la situation des droits de l'homme aux Philippines. Nous menons campagne à ce propos depuis 5 ans avec la plate-forme Stop the Killings, et la situation ne s'améliore pas avec le nouveau gouvernement d'Aquino.

Xavier a parlé au nom de PEN Flandres et a remis la pétition pour la libération d'Ericson au nom des 26 écrivains et musiciens*. Ensuite, il a déclamé le poème "Perspective" d'Ericson que vous pouvez retrouver ci-dessous.

Le consul nous a assuré que son gouvernement était en bonne voie et faisait son possible pour s'attaquer aux violations des droits de l'homme. Il nous a dit que nous devions être patients car Aquino n'est au pouvoir que depuis deux ans, et qu'en deux ans, on ne peut pas tout changer. Il nous a assuré qu'il se préoccupait des droits de l'homme et que les Philippines ont ratifié le 17 avril la Convention des Nations Unies contre la Torture. Évidemment, comme l'a dit Xavier, ce sont de belles initiatives, mais si la loi n'est pas appliquée comme dans le cas d'Ericson, la situation ne va pas avancer.

Le consul a également remercié le soutien qu'apporte l'Europe au programme EPJust, pour lequel la Commission européenne a débloqué 3,9 millions à destination du gouvernement philippin pour l'amélioration de la situation des droits de l'homme. L'armée et la police reçoivent actuellement grâce à ce programme des formations sur les droits de l'homme. Maintenant, étant donné que ces instances sont dans bien des cas (in)directement impliquées dans les violations des droits de l'homme, j'ai mes doutes concernant l'efficacité de cette méthode. Le consul s'est également montré très fier du nombre d'arrestations suite au massacre d'Ampatuan lors duquel 57 personnes ont été tuées de sang froid en novembre 2009, parmi lesquelles 31 journalistes. Sur les 196 suspects, 93 ont été effectivement arrêtés mais seulement 2 ont été emprisonnés. Trois témoins ont déjà été assassinés et certains disent que le procès pourrait durer 18 ans. Pas de quoi être fier, donc...

Bref, nous ne sommes pas sortis de là complètement rassurés et continuerons à œuvrer pour une meilleure situation des droits de l'homme et l'arrêt de la criminalisation des mouvements populaires légaux aux Philippines. A côté de ça, nous voulons la liberté et un procès équitable pour Ericson Acosta!

Regardez le reportage photo de notre Solidarity Jam pour la libération d'Acosta qui a eu lieu le vendredi 22 juin. Le reportage vidéo se trouve ci-dessous.

"Perspective" :

At times we tried to see

how straight, even, and pointed

our dagger’s edge and spine were.

I aimed it at the sky one day

and like the archer of hornbills and sparrows

I shut my left eye.

Then something appeared in my crosshairs:

a dragonfly it seemed—massive and motorized.

A million daggers are melted to make it,

the people said, and its shit is fire.

Free Ericson Acosta!

*Ont signé l'appel de PEN pour la libération d'Ericson: Xavier Roelens (fellow poet and director WiPC - PEN Flanders), Monika barones van Paemel (Honorary Chair PEN Flanders), Prof. em. dr. Joris Gerits (University of Antwerp, member of WiPC, PEN Flanders), Majo de Saedeleer (Director of Foundation for Reading and member of PEN International), Mieke De Loof (member of PEN Flanders), Gerd Segers (member of Pen-Flanders), Hilde Keteleer (Writer, Translator, Journalist, PEN Vlaanderen), Dr. Frank Hellemans (Literary critic/writer: PEN Flanders), Frank De Vos (member of PEN Flanders (WiPC)), Stefaan van den Bremt, Pol Hoste, David Troch, Willem van Zadelhoff (writer), Gerrie Van Rompaey, Willie Verhegghe (stadsdichter van Ninove), Joris Iven, Jan Busselen (musician), walter.a.p.soethoudt (writer literary agent), Stefan van den Broeck (writer), Patrick Lateur, Kris Lauwerys, Guy Posson, Simone Lenaerts, Peter Holvoet-Hanssen (Belgian writer / poet), Noëlla Elpers (Belgian writer / youth author), Bart Van Loo